Nouvelles

Logo

La Blonde d’Abraham : Une bière de Québec pour les Québécois

Publié le 2019-05-09

Montréal et Québec, 9 mai 2019 - C’est avec enthousiasme et une très grande fierté que le Mouvement national des Québécoises et des Québécois (MNQ) et un collectif de microbrasseries de la Capitale nationale annoncent aujourd’hui leur collaboration dans le cadre de la Fête nationale sur les plaines d’Abraham. Cette année, les gens de Québec et d’ailleurs auront la chance de déguster une bière légère, composée d’ingrédients 100% québécois, exclusive à la Fête nationale du Québec : La Blonde d’Abraham!

 

 Le MNQ a, en effet, saisi l'invitation de Jean-Philip Paradis, de Noctem Artisans Brasseurs, pour qu’un collectif de microbrasseries s’associent afin de brasser une bière exclusive destinée aux Québécoises et Québécois qui célébreront leur Fête nationale sur les plaines d’Abraham, le 23 juin prochain. 

 

«Noctem Artisans Brasseurs nous a soumis l’idée l’année dernière, mais à ce moment, le processus d’appel d’offres auprès des membres de l'Association des microbrasseries du Québec était déjà bien entamé. Or, la graine fut semée, de sorte qu’aujourd’hui nous sommes en mesure de vous présenter cette petite merveille qu’est la Blonde d’Abraham.» explique Etienne-Alexis Boucher, président et directeur général par intérim du MNQ. 

 

Le collectif est composé de neuf microbrasseries de la région de la Capitale nationale : Noctem Artisans Brasseurs, L’Inox, Brasseurs sur demande, La Voie Maltée, Microbrasserie Charlevoix, La Souche, Le Roquemont, Brasserie générale et la Barberie. Ensemble, ils ont développé une bière blonde de type «kolsch» à 4.1 %, faite d’ingrédients 100% québécois. Une bière totalement sur mesure pour la Fête nationale du Québec! 

 

«Nous sommes très heureux que le MNQ ait accepté notre proposition. Non seulement ça démontre une ouverture pour nos produits, mais aussi une sensibilité pour l’économie locale et régionale. Nous nous sommes unis autour d’un projet commun que nous espérons porteur pour l’avenir et la place que peut occuper les microbrasseries dans les grands événements, normalement dominés par les grands brasseurs.» ajoute Jean-Philip Paradis, propriétaire de Noctem Artisans Brasseurs.

 

Fait à souligner, le nom de la bière a été sélectionné suite à un appel au public sur la page Facebook de la Fête nationale du Québec. C’est M. Jonathan Proulx qui a suggéré «La Blonde d’Abraham». Pour le MNQ, ce nom répond en tous points à ses objectifs. Il réfère au site mythique des plaines d’Abraham tout en mettant en évidence le type de bière, mais il commémore aussi ces grandes femmes qui ont bâti le Québec dans l’ombre de leurs maris. Le magnifique visuel a quant à lui été créé par le talentueux artiste peintre et illustrateur de Québec, M. Félix Girard. La Blonde d’Abraham sera disponible chez certains détaillants de la région de Québec à partir du 6 juin. 

 

Fondé en 1947, le MNQ coordonne la mise en oeuvre de la Fête nationale sur tout le territoire, au nom du gouvernement du Québec, depuis le 7 avril 1984. Il regroupe aujourd’hui 20 Sociétés nationales et Sociétés Saint-Jean-Baptiste, réparties sur tout le territoire du Québec. 

Source : Mouvement national des Québécoises et Québécois 

 

                                                                             -30- 

 

Pour demandes d’entrevues et tournée de dégustation 

 

Mouvement national des Québécoises et Québécois

Laurence Alberro 

Responsable des communications 

514 884-0223 lalberro@mnq.quebec 

 

Collectif des brasseurs

Emmy Lapointe 418 386-6071 emmy.lapointe@microbrasserie.com

Lire la suite
Logo

Lancement de l’Association des microbrasseries canadiennes (Canadian Craft Brewers Association)

Publié le 2019-05-03

Regroupée en tant que fédération des associations provinciales de microbrasseries, CCBA-AMBC représentera les microbrasseries provenant de toutes les provinces et de tous les territoires du Canada.

Toronto, ON, le 3 mai 2019- Une nouvelle organisation représentant plus de 700 microbrasseries provenant de toutes les provinces et de tous les territoires du Canada est lancée aujourd'hui en marge de la 17e édition du Canadian Brewing Awards. Avec pour mission de « promouvoir et de protéger les intérêts des petites brasseries indépendantes du Canada », CCBA-AMBC sera le porte-voix national de ce secteur important, et en croissance, de l’économie canadienne.

 

« Notre association représente un secteur unique de l’industrie canadienne des boissons alcoolisées », a déclaré Steve Beauchesne, coprésident de la CCBA-AMBC et chef de la direction de la microbrasserie Beau’s à Vankleek Hill, en Ontario. « Nous sommes principalement composés de jeunes entreprises qui révolutionnent un secteur très bien établi. L’histoire que nous devons raconter est très différente de celle des conglomérats multinationaux qui possèdent et contrôlent maintenant les grandes entreprises brassicoles au Canada. »

 

 

CCBA-AMBC se concentrera initialement sur trois objectifs stratégiques :

 

  • Sensibiliser le gouvernement fédéral sur l'impact économique positif croissant créé par le secteur de la bière artisanale, qui comprend un vaste écosystème commercial composé principalement de petites entreprises et d'entreprises locales 

 

  • Collaborer avec les dix associations provinciales de microbrasseries, en fournissant des services destinés à soutenir la croissance rapide des entreprises membres du secteur

 

  • Promouvoir au niveau national et international, les microbrasseries et les milliers de bières artisanales canadiennes 

 

 

L’Association des microbrasseries canadiennes compte trois catégories de membres :

 

  • Les associations provinciales des microbrasseries, présentes dans chaque province
  • Les microbrasseries indépendantes, qui sont au nombre de plus de 700 au Canada 
  • Partenaires fournisseurs et prestataires de services, qui constituent un élément essentiel de l’écosystème croissant de la bière artisanale 

 

« L’association canadienne est structurée de manière à ce que chaque association provinciale poursuive leurs activités de juridictions provinciales comme auparavant », a déclaré Frederick Tremblay, coprésident de CCBA-AMBC et président de MicroBrasserie Charlevoix à Baie-Saint-Paul, au Québec. 

« Les provinces travailleront avec la nouvelle association nationale sur des questions qui ne peuvent être traitées qu'au niveau national. »

Le conseil d'administration de la nouvelle association sera composé d'une personne représentant chacune des 10 associations provinciales de microbrasseries et d'une personne représentant les membres de microbrasseries de chacune des cinq régions géographiques du Canada.

 

 

Les membres initiaux du conseil d'administration de l'association sont :

 

- Ken Beattie, BC Craft Brewers Guild

- Mike McNeil, Alberta Small Brewers Association

- Kari Stenson, Saskatchewan Craft Brewers Association

- John Heim, Manitoba Brewers Association

- Scott Simmons, Ontario Craft Brewers

- Marie-Ève Myrand, Association des microbrasseries du Québec

- Kirk Cox, Craft Brewers Association of Nova Scotia

- Andre Leger, New Brunswick Craft Alcohol Producers Association

- Mitch Cobb, PEI Craft Brewers Alliance

- Justin Fong, Newfoundland and Labrador Craft Beer Association

 

 

Les membres initiaux du conseil régional de la brasserie sont :

 

Ouest-canadien:  Chloe Smith, Townsite Brewing Co., Powell River, BC

Territoires: Bob Baxter, Yukon Brewing Co., Whitehorse, YK

Ontario: Steve Beauchesne, Beau’s Brewing Co., Vankleek Hill, ON

Québec: Frederick Tremblay, MicroBrasserie Charlevoix, Baie-Saint-Paul, QC

Atlantic: Emily Tipton, Boxing Rock Brewing Co., Shelburne, NS

 

Rick Dalmazzi, actionnaire chez Sawdust City Brewery et membre du conseil d’administration du Ontario Craft Brewers Association, est nommé en tant que directeur exécutif de CCBA-ACMB.

 

 

Au sujet de l’Association des microbrasseries canadiennes

 

L’association des microbrasseries canadiennes est une fédération d'associations provinciales de microbrasseries.  Elle existe pour promouvoir et protéger les intérêts des petites brasseries indépendantes du pays. La CCBA-AMBC représente plus de 700 microbrasseries provenant de l’ensemble des provinces et territoires du Canada.

 

 

- 30 –

 

 

Pour plus de renseignements, y compris les demandes d’informations des médias et les renseignements sur les membres, communiquez avec Rick Dalmazzi, directeur exécutif, 705-205-8000, rick.dalmazzi@ccba-ambc.org

 

 

 

Lire la suite
Logo

Offre d'emploi - Chargé (e) de projets Conventions de bouteilles

Publié le 2019-04-23

Offre d’emploi 

 

Chargé (e) de projets Conventions de bouteilles 

 

L’industrie des microbrasseries québécoises est en pleine effervescence ! La croissance soutenue des dernières années amène cependant son lot de défis, notamment en ce qui a trait à la gestion des contenants. Le système de consigne en vigueur au Québec a amené bon nombre de microbrasseries à se regrouper autour de conventions privées d’utilisation et de gestion de contenants à remplissage multiples. Au total, c’est plus de 70 microbrasseries ainsi que plusieurs distributeurs qui sont interpellés par ces conventions. Plusieurs réalités à conjuguer dans un environnement hautement stimulant et qui fait une réelle différence sur le plan environnemental.

Principales fonctions

 

Les fonctions de la personne chargée de projets s’orienteront autour de la mise en oeuvre de deux conventions privées de gestion et d’utilisation de bouteilles ainsi que

du développement général de l’industrie des microbrasseries. Les priorités d’intervention seront déterminées par les comités aviseurs des deux conventions

privées ainsi que l’Association des microbrasseries du Québec. Au quotidien, la personne chargée de projets relèvera de la directrice générale de l’Association des

microbrasseries du Québec. Les mandats seront surtout orientés vers des actions de communication, d’accompagnement des différentes parties prenantes et de

développement d’outils. Plus spécifiquement :

 

• Préparer, analyser et coordonner différents dossiers à la fois et en effectuer le suivi.

 

• Concevoir et rédiger divers documents et outils à l’intention des microbrasseries.

 

• Communiquer avec les microbrasseries, les fournisseurs, distributeurs, laveurs et toutes autres parties prenantes.

 

• Effectuer le travail gestion des comités aviseurs (date des rencontres/appels, suivis, ODJ et compte-rendu, etc.)

 

• Accompagnement et travail de concertation avec l’ensemble des parties prenantes.

 

• Déplacements occasionnels (Montréal, Laval et Québec).

 

 

 

Profil recherché

 

• Baccalauréat dans une discipline pertinente (administration, sciences humaines, etc.) ou toute autre formation pertinente.

 

• 5 années d’expérience en gestion et coordination de projets.

 

• Expérience en concertation et fonctionnement réseau.

 

• Sens aigu des relations interpersonnelles.

 

• Aisance dans un mandat où le cadre n’est pas pré-déterminé et est en construction.

 

• Capacité à comprendre des données chiffrées.

 

• Maitrise de la suite Office.

 

• Polyvalence – efficacité – initiative – rigueur et autonomie.

 

• Aptitudes en communication orale et écrite.

 

• Intérêt pour le milieu brassicole québécois.

 

Lieu de travail : À discuter

Type d’emploi : Contractuel – jusqu’en 2021 (possibilité de renouvellement)

Rémunération compétitive

Délai d’affichage : Jusqu’au 12 mai 2019

 

 

Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur curriculum vitae au plus tard le dimanche 12 mai 2019 à l’attention de Mme Marie-Eve Myrand :

memyrand@ambq.ca

 

Pour plus d’informations, vous pouvez également la contacter au (418) 265-2655.

Nous remercions tous les candidats (es) de leur intérêt.

Seules les personnes retenues pour une entrevue seront contactées.

 

Pour obtenir des renseignements supplémentaires sur l’Association des microbrasseries du Québec www.ambq.ca

Lire la suite
Logo

Un outil pour la poursuite du developpement de l’industrie

Publié le 2018-12-21

Dévoilement de l’Étude économique et fiscale portant sur l’industrie des microbrasseries

UN OUTIL POUR LA POURSUITE DU DEVELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE

 

Québec, 21 décembre 2018 – C’est aujourd’hui que l’Étude économique et fiscale portant sur l’industrie microbrassicole au Québec commandée par le ministère des Finances du Québec et réalisée par la firme DDM a été rendue publique. Produite à l’hiver 2017 et attendue depuis de nombreux mois, l’étude dresse un portrait d’une industrie en pleine ébullition et vise à identifier des pistes à explorer afin de permettre de favoriser son développement.

 

L’Association des microbrasseries du Québec (AMBQ) se dit satisfaite de cette étude et du portrait qui s’en dégage. Son président, M. Philippe Jaar s’exprime en ces termes :

« Nous avons maintenant entre les mains un outil objectif sur notre réalité et nos enjeux. Notre contribution au développement économique et social du Québec et de ses régions n’est plus à démontrer. Des discussions constructives doivent maintenant se tenir avec le gouvernement quant à la suite des choses et aux priorités à mettre en oeuvre. »

 

L’étude rendue publique aujourd’hui s’appuie sur des données de 2016 et, à l’aube de 2019, avec la croissance exponentielle qui caractérisent l’industrie des microbrasseries, le portrait n’est déjà plus tout à fait le même. Malgré cela, voici quelques faits saillants mentionnés dans le rapport :

 

• Les parts de marché des microbrasseries représentaient 11% en 2016-2017

 

• Création de près de 5000 emplois à travers le Québec dont plusieurs dans de petites villes

 

• Les microbrasseries stimulent toute l’économie locale qui les entoure et sont un produit d’appel au tourisme

 

Parmi les principaux freins identifiés au développement des microbrasseries dans l’étude, notons les suivants :

 

• La forte compétition des grands brasseurs

 

• Le cadre réglementaire limitant l’innovation et la croissance de l’industrie

 

• L’accès difficile au financement pour les projets de développement et de modernisation

L’étude présente également un portrait global du secteur ainsi que des différents leviers de développement qui sont mis en place par le gouvernement dans les autres provinces afin de supporter les microbrasseries. Il est possible de la consulter dans son entièreté à l’adresse suivante :

 

https://www.groupe-ddm.com/fr/realisations/etude-de-l-industrie-microbrassicole-duquebec/

 

L’AMBQ remercie les microbrasseries qui ont collaboré à l’étude, les auteurs ainsi que l’ensemble des personnes y ayant contribué. À la veille de cette période des fêtes, il s’agit

d’une bonne nouvelle qui permettra pour notre industrie de débuter 2019 avec de beaux projets de développement.

 

 

À propos de l’Association des microbrasseries du Québec

 

Créée en 1990 et comptant plus de 135 membres totalisant 90% de la bière microbrassée au Québec, l’AMBQ a pour mission de regrouper, soutenir, représenter et promouvoir les microbrasseries du Québec.

                                                                                – 30 –

 

Source : Marie-Eve Myrand, directrice générale AMBQ

memyrand@ambq.ca 

418 265-2655

 

UN OUTIL POUR LA POURSUITE DU DEVELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE

Lire la suite
Logo

Adoption du projet de loi 170 – des améliorations à l’environnement d’affaires des microbrasseries

Publié le 2018-06-13

Adoption du projet de loi 170 – des améliorations à l’environnement d’affaires des microbrasseries

 

Québec, 13 juin 2018 – L’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité hier le projet de loi 170 visant à moderniser le régime juridique applicable aux permis d’alcool et modifiant diverses dispositions législatives en matière de boissons alcooliques.

Des demandes formulées par l’Association des microbrasseries du Québec (AMBQ) depuis de nombreuses années s’y retrouvent. Plus spécifiquement, le projet de loi permettra notamment les améliorations suivantes à l’environnement d’affaires des microbrasseries :

 

• Possibilité pour les détenteurs de permis de permis de brasseurs et brasseurs artisans de participer à des festivals et événements de découverte sans avoir recours à des permis de réunion;

 

• Abolition du timbrage des contenants de bières d’ici un horizon de 2 ans;

 

• Possibilité pour les détenteurs de permis de brasseurs artisans de vendre directement à un titulaire de permis de réunion;

 

• Présence des mineurs sur les terrasses jusqu’à 22h accompagnés d’une personne en autorité parentale pour les titulaires d’un permis de bar;

 

• Possibilité de vendre une bière sans repas pour les titulaires de permis de restaurant.

 

Le président de l’AMBQ, M. Philippe Jaar s’exprime en ces termes : « C’est une excellente nouvelle pour les microbrasseries. Même si on ne retrouve pas toutes les mesures qu’on aurait souhaitées pour notre industrie, le projet de loi aborde des irritants que nous soulevons depuis de nombreuses années ».

 

L’AMBQ a également profité de ce projet de loi pour mettre en lumière certains enjeux vécus par les microbrasseries et sensibiliser les élus à l’importance de mettre en place mesures structurantes pour le développement de notre industrie.

 

L’entrée en vigueur des différentes mesures sanctionnées par le projet de loi se fera de manière graduelle, mais dès l’été 2018 les microbrasseries pourront apprécier certaines d’entre elles. L’AMBQ tient à saluer le travail des équipes et la collaboration des différents partis qui ont rendu possible l’adoption de ce projet de loi.

 

 

À propos de l’AMBQ

 

L’Association des microbrasseries du Québec a pour mission de regrouper les microbrasseries du Québec, promouvoir et défendre leurs intérêts communs. Créée en 1990, l’AMBQ représente plus de 125 microbrasseries sur le territoire ainsi que 90% de la bière microbrassée au Québec.

                                                                                                       – 30 –

Source : Marie-Eve Myrand directrice générale

(418) 265-2655

 

Adoption du projet de loi 170 – des améliorations à l’environnement d’affaires des microbrasseries

 

 

Lire la suite
Logo

Concours «Les bières du Québec, notre fierté nationale» : Le public est invité à voter!

Publié le 2018-03-09

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE 

 

Montréal, 9 mars 2018 – Le Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ) est fier d’inviter la population à voter sur la page Facebook de la Fête nationale pour les trois bières de microbrasseries qui seront vendues lors de l’édition 2018 sur les plaines d’Abraham. Le vote se déroulera du 9 au 23 mars à 17h. Le 9 février dernier, pour la première fois de son histoire, le MNQ a lancé un appel d’offres invitant les microbrasseries québécoises à soumettre la candidature d’une ou de plusieurs bières dans le cadre de son concours «Les bières du Québec, notre fierté nationale». Le 5 mars 2018, un jury de sélection composé notamment du réputé biérologue M. Philippe Wouters et de Mme Marie-Ève Myrand, directrice générale de l’Association des microbrasseurs du Québec, a sélectionné 6 bières sur 35 dossiers de candidature reçus. 

 

 «Les brasseurs artisans du Québec ont su répondre avec talent et produits de qualité à la demande du Mouvement national des Québécois. Il est fort intéressant de voir qu'aujourd'hui derrière une couleur se cache un incroyable éventail d'aromes et saveurs. Pour le plaisir des gens du Québec, et particulièrement pour les festivaliers qui profiteront de la Fête nationale dans la capitale cette année », a souligné Philippe Wouters, biérologue et membre du jury de sélection. 

 

Les 6 microbrasseries en lice sont : 

- Brasserie Belgh Brasse, Amos, Abitibi Témiscamingue 

- Microbrasserie À la Fût, Saint-Tite, Mauricie 

- Microbrasserie Dieu du ciel, Saint-Jérôme, Laurentides 

- Coop de solidarité brassicole Ma Brasserie, Montréal, Montréal 

- Brasseurs du Monde, Saint-Hyacinthe, Montérégie 

- Microbrasserie Charlevoix, Charlevoix, Capitale-Nationale 

 

« C’est un succès sur toute la ligne. L’enthousiasme face à cette initiative du MNQ est vraiment palpable chez les microbrasseurs. Nous croyons que c’est ce genre d’action qui contribue au développement du sentiment d’appartenance de la population envers le savoir-faire d’ici et que c’est toute notre industrie qui en sortira gagnante. Nous souhaitons évidemment que d’autres promoteurs en événement s’inspirent de cet exemple. », soutient Marie-Ève Myrand, directrice générale de l’Association des microbrasseurs du Québec et membre du jury de sélection. 

 

Les 6 bières qui ont été sélectionnées sont maintenant soumises au vote du public sur la page Facebook de la Fête nationale du Québec pendant deux semaines, soit du 9 au 23 mars 2018. Ce sont les 3 bières ayant obtenu le plus de mentions «J’aime» qui remporteront le concours et qui seront fièrement vendues lors de la Fête nationale dans la capitale. « Il nous apparait important de faire participer le public dans le choix des bières qui seront servies sur le site des plaines d’Abraham. Au final, ce sont les festivaliers qui consommeront les produits sur place, répondre à leurs besoins s’avère donc un des principaux objectifs de notre démarche. », tenait à ajouter M. Étienne-Alexis Boucher, président du MNQ. 

 

Toute la population du Québec est invitée à voter pour ses trois bières préférées sur la page Facebook de la Fête nationale du 9 au 23 mars 2018 : https://www.facebook.com/LaFetenationaleduQuebec/ 

 

Fondé en 1947, le MNQ coordonne la mise en oeuvre de la Fête nationale sur tout le territoire au nom du gouvernement du Québec, depuis le 7 avril 1984. Il regroupe aujourd’hui 19 Sociétés nationales et Sociétés Saint-Jean-Baptiste, réparties sur tout le territoire du Québec. 

                                                                                          -30- 

 

Mouvement national des Québécoises et Québécois 

Laurence Alberro, responsable des communications | lalberro@mnq.quebec 

Cell. : 514 884-0223 | Bureau : 514 527-9891, poste 304 

 

Concours «Les bières du Québec, notre fierté nationale» : Le public est invité à voter! 

 

Lire la suite
Logo

Projet de loi modernisant le régime juridique applicable aux permis d'alcool et modifiant diverses dispositions législatives en matière de boissons alcooliques

Publié le 2018-02-22

Québec, 21 février 2018 – Le ministre responsable de la Sécurité publique, M. Martin Coiteux, a procédé ce matin au dépôt en chambre du projet de loi 170 visant à moderniser le régime juridique applicable aux permis d’alcool et modifiant diverses dispositions législatives en matière de boissons alcooliques.

L’Association des microbrasseries du Québec (AMBQ) salue cette priorisation qui est faite par le gouvernement d’aborder enfin le cadre juridique qui entoure les boissons alcooliques. À de nombreuses occasions, l’AMBQ a mis en relief que le contenu législatif et réglementaire qui touche les microbrasseries baigne dans des origines qui remontent à la prohibition et que les mécanismes de respect des lois et règlements en vigueur ne jouent tout simplement pas leurs rôles.

 

Le président de l’AMBQ, M. Philippe Jaar s’exprime en ces termes : « Même si on ne retrouve pas toutes les mesures qu’on aurait souhaitées pour notre industrie, le projet de loi aborde des irritants que nous soulevons depuis de nombreuses années. Nous accueillons avec beaucoup d’enthousiasme l’opportunité de discuter de ces enjeux et d’améliorer l’environnement d’affaires des microbrasseries. »

 

Dans le cadre des consultations spécifiques qui auront lieu entourant ce projet de loi, l’AMBQ entend bien faire connaitre la position de ses membres sur les différentes dispositions du projet de loi.

 

À propos de l’AMBQ

L’Association des microbrasseries du Québec a pour mission de regrouper les microbrasseries du Québec, promouvoir et défendre leurs intérêts communs. Créée en 1990, l’AMBQ représente plus de 110 microbrasseries sur le territoire ainsi que 90% de la bière microbrassée au Québec.

                                                                                  – 30 –

 

Source : Marie-Eve Myrand, directrice générale

(418) 265-2655

 

Communiqué PL170

Lire la suite
Logo

Une nouvelle cuvée pour le conseil d’administration de l’AMBQ

Publié le 2017-12-17

COMMUNIQUÉ

Pour publication immédiate

 

Québec, 15 décembre 2017 – La nouvelle composition du conseil d’administration de l’Association des microbrasseries du Québec se veut représentative des différentes réalités et modèles d’affaires des microbrasseries Québécoises. Vision, expérience et jeunesse se concilient pour former un conseil dont le focus sera résolument tourné vers le développement de notre industrie.

À l’occasion de leur première réunion suite à l’Assemblée générale annuelle, les membres du conseil d’administration de l’AMBQ ont déterminé  la composition des officiers pour l’année à venir. C’est dans une perspective de poursuivre les efforts de développement et de positionnement des microbrasseries québécoises que les membres ont accueilli leurs fonctions respectives.

 

Le conseil d’administration sera sous la présidence de M. Philippe Jaar (Brasseurs RJ) qui succède à M. Frédérick Tremblay (Microbrasserie Charlevoix). La vice-présidence sera partagée entre M. Jonathan Gaudreault (Siboire) et M. Sébastien Paradis (Brasseurs du Nord). Le poste de trésorier sera occupé par M. Alain Rivard (Le Temps d’une pinte) et celui de secrétaire par M. Francis Foley (À la fût). La composition est complétée par des administrateurs soient M. Frédérick Tremblay, M. Jean-Philip Paradis (Noctem artisans brasseurs) ainsi que M. Alexandre Caron (Ras l’bock).

 

À propos de l’AMBQ

 

• L’Association des microbrasseries du Québec a pour mission de regrouper les microbrasseries du Québec, promouvoir et défendre leurs intérêts communs.

• Créée en 1990, l’AMBQ représente plus de 110 microbrasseries ainsi que 90% de la bière microbrassée au Québec.

• Nos membres sont implantés partout sur le territoire et contribuent au développement économique de notre province.

– 30 –

 

Source : Marie-Eve Myrand,

Directrice générale

 

Une nouvelle cuvée pour le conseil d’administration de l’AMBQ

Lire la suite
Logo

La microbrasserie « Le Trou du Diable » passe aux mains d’une multinationale

Publié le 2017-11-09

COMMUNIQUÉ

Pour publication immédiate

 

Baie St-Paul, 9 novembre 2017 – C’est dans un souffle de stupéfaction et de désolation que l’Association des microbrasseries du Québec perd aujourd’hui un membre

Plus tôt ce matin, la multinationale Molson a annoncé l’achat de la microbrasserie Le Trou du Diable à Shawinigan. Selon les règlements de l’AMBQ, cette transaction retire de facto le privilège de membre à la microbrasserie.

 

Le président de l’AMBQ, Frédérick Tremblay, s’exprime en ces termes : « C’est dommage… Le Trou du diable est impliqué depuis de nombreuses années dans le développement des microbrasseries au Québec. Isaac Tremblay était d’ailleurs au conseil d’administration de l’Association. Souhaitons seulement que les valeurs qu’ils ont défendues pendant si longtemps continuent d’être appliquées et que cette acquisition pas Molson n’aura pas pour but de détruire ce à quoi Le Trou du diable a contribué à construire, c’est-à-dire une industrie de microbrasseries québécoises fleurissantes. ».

 

Dans la dernière décennie, l’industrie des microbrasseries a connu une croissance appréciable passant d’environ 4,5% de parts de marché en 2007 à près de 10% en 2017. L’engouement des consommateurs pour nos produits ne cesse d’augmenter. « Un de nos prochains défis d’industrie est d’améliorer notre communication vis-à-vis les consommateurs pour éclairer leur choix et identifier clairement les microbrasseries qui sont une propriété indépendante vs celles qui sont en réalité détenues par des géants » ajoute M. Tremblay.

 

 

À propos de l’AMBQ

L’Association des microbrasseries du Québec a pour mission de regrouper les microbrasseries du Québec, promouvoir et défendre leurs intérêts communs. Créée en 1990, l’AMBQ représente plus de 110 microbrasseries sur le territoire ainsi que 90% de la bière microbrassée au Québec.

– 30 –

 

Source : Marie-Eve Myrand,

Directrice générale

 

Lire la suite
Logo

Une première microbrasserie certifiée Qualité microbrasserie Québec !

Publié le 2017-10-18

Québec, 13 juillet 2017 - C’est avec enthousiasme que l’Association des microbrasseries du Québec (AMBQ) annonce la certification d’une première microbrasserie Qualité microbrasserie Québec.

Cette certification, octroyée par un auditeur externe indépendant, reconnait l’aboutissement pour la microbrasserie de l’implantation de tout un programme qualité au sein de son entreprise. Le Programme qualité de l’AMBQ ainsi que le Programme de certification sont issus d’une volonté collective des microbrasseries de se doter de mesures d’autogouvernance. C’est le fruit de nombreuses années de travail auxquels ont participé activement plusieurs microbrasseries, partenaires et experts du domaine.

 

Le responsable du comité qualité de l’AMBQ, Francis Foley, s’exprime en ces termes : « Cette première certification illustre la prise en main de notre industrie dans une approche qualité globale. Cette réalisation démontre la réelle volonté de nos membres à prouver au consommateur qu'on est fier de nos pratiques. »

 

Le programme qualité de l’AMBQ est une démarche volontaire des microbrasseries membres qui souhaitent mettre en place des pratiques qui supportent la fabrication de bières aux caractéristiques constantes et au respect des standards de l’industrie. La certification qui en découle permet, quant à elle, de se placer dans la perspective du consommateur et d’offrir une assurance qualité.

 

« La Microbrasserie Charlevoix, qui est la première à obtenir sa certification, ouvre la voie à plusieurs autres qui sont déjà dans un processus d’implantation du Programme qualité ou en cours de certification. L’AMBQ travaille à des actions pour mettre en valeur et faire rayonner la certification Qualité microbrasserie Québec. » ajoute M. Foley.

 

Des  informations  supplémentaires  concernant  le  Programme  qualité  et  le  Programme  de certification sont disponibles sur le site web de l’AMBQ : www.ambq.ca

 

À propos de l’AMBQ

L’Association des microbrasseries du Québec a pour mission de regrouper les microbrasseries du Québec, promouvoir et défendre leurs intérêts communs. Créée en 1990, l’AMBQ représente plus de 110 microbrasseries sur le territoire ainsi que 90% de la bière microbrassée au Québec.

 

– 30 –

 

Source : Marie-Eve Myrand, Directrice générale

 

Lire la suite
Logo

Budget provincial 2017 : des mesures positives et prometteuses pour le développement de l’industrie des microbrasseries

Publié le 2017-10-12

Québec, 28 mars 2017 - Alors que le budget fédéral annonçait la semaine dernière une augmentation de

2% des taxes d’accises sur la bière, ce sont des nouvelles positives et prometteuses qui se retrouvent dans

le budget provincial 2017. Positives, car on y retrouve des mesures pour faciliter le développement des

microbrasseries et de notre industrie. Prometteuses, car le gouvernement réaffirme son désir d’ouverture

à poursuivre les travaux pour améliorer notre cadre réglementaire.

Le président de l’AMBQ, Frédérick Tremblay s’exprime en ces termes : « Même si on ne retrouve pas

toutes les mesures qu’on aurait souhaité pour notre industrie, le budget présenté est positif pour les

microbrasseries du Québec. La taxe spécifique n’est pas touchée et ça, c’était primordial. Nous allons

poursuivre nos efforts pour faire en sorte que nos demandes de modulation de cette taxe soient

entendues ».

Les brasseurs artisans, qui depuis décembre peuvent vendre leurs produits pour emporter, sont

particulièrement favorisés par ce budget avec des mesures qui les visent spécifiquement :

• Ils auront dorénavant l’autorisation de vendre leurs produits directement à des titulaires de

permis de réunion (pour des fêtes, mariages ou autres événements).

• La possibilité pour ceux-ci de participer à des événements publics (salons, festivals) sera

grandement simplifiée.

« Après l’adoption du PL88, c’est une 2e grande victoire en peu de temps pour les brasseurs artisans. Ça

fait des années que l’AMBQ travaille pour favoriser leur développement et le budget d’aujourd’hui va

dans ce sens. Ils étaient étouffés par une réglementation d’une autre époque, c’est donc une nouvelle ère

qui se présente à eux. »

Parmi les autres faits saillants du budget, l’Association des microbrasseries du Québec est satisfaite de

constater différentes mesures pour stimuler le développement et le rayonnement des entreprises de son

secteur :

• Le MAPAQ s’engage à continuer d’appuyer financièrement les microbrasseries pour la mise en

place du système qualité en lien avec le programme de certification de l’AMBQ.

• Une aide financière de 4 M$ sur 5 ans pour la mise en place du Programme d’appui aux initiatives

de commercialisation du secteur des boissons alcooliques qui pourra permettre d’aller de l’avant

avec une campagne de promotion commune « qualité microbrasserie Québec ».

• Au niveau fiscal, une déduction additionnelle de 35% d’amortissement sur les investissements

visant à favoriser l’acquisition d’équipement de pointe.

Le gouvernement provincial s’engage à poursuivre les travaux de deux comités qui servent de tribunes

privilégiées à l’AMBQ pour continuer d’améliorer le cadre réglementaire et l’environnement d’affaires de

l’industrie brassicole québécoise :

• Modernisation de la RACJ

• Comité interministériel sur l’industrie brassicole

C’est d’ailleurs dans le cadre des travaux de ce comité qu’une étude économique et fiscale portant sur

l’industrie des microbrasseries est actuellement en cours. « J’en profite pour rappeler aux microbrasseries

de prendre le temps de répondre au sondage qui leur est acheminé. Avoir un portrait clair de la réalité et

des enjeux que vivent les micros est essentiel pour poursuivre notre travail ».

À propos de l’AMBQ

L’Association des microbrasseries du Québec a pour mission de regrouper les microbrasseries du Québec,

promouvoir et défendre leurs intérêts communs. Créée en 1990, l’AMBQ représente plus de 70

microbrasseries sur le territoire ainsi que 90% de la bière microbrassée au Québec.

– 30 –

Source : Marie-Eve Myrand,

directrice générale

(418) 265-2655

Lire la suite